Le tabac
Nicotiana tabacum

La part du fumeur

Et c’est reparti !

Mais pas au nom de la morale cette fois ci. Au nom de la santé on a déterré la hache de guerre contre le calumet de la paix en oubliant une chose essentielle. Un fumeur doit fumer ! S’il arrête il risque de devenir un fumeur contrarié. C’est très pénible pour lui-même et son entourage et c’est toujours voué à l’échec.
Sauf évidemment pour ceux qui aiment l’effort pour lui-même et en font un mode de vie. Ça existe, mais plutôt dans le nord, dans le sud on n’est pas des vikings. Autre observation fulgurante : les non-fumeurs ne fument pas. Dans 100% des cas ! C’est un constat. Ça ne leur dit rien. Pour arrêter le tabac sans effort la solution naturelle serait donc de devenir non-fumeur. C’est bien beau mais comment devenir non-fumeur ?
Le rôle du médecin est de vous dire qu’il ne le sait pas mais que vous le pouvez et que bon, je vous laisse, j’ai mon cours de Cha Cha Cha.
Le rôle des médecins c’est de
« rendre aux patients un pouvoir qu’ils veulent qu’on leur prenne »,
pas de les enfumer.
Dr.B
Médecin

Articles sur le tabac