REPLAY VISIOCONFERENCE : “TROUBLES COGNITIFS ET ADDICTION : DU REPÉRAGE À LA PRISE EN CHARGE”

Vous avez été plus de 250 inscrits à notre webinaire organisé le 29 Octobre dernier sur le thème des troubles cognitifs liés à l’alcool.
Nous vous remercions pour votre engouement et nous vous invitons à (re)découvrir en cliquant ci-dessous l’intégralité du webinaire en replay.

Raccourcis vers les séquences de la vidéo :
Début présentation : 3min20
Epidémiologie : 5min20
Questions : 29min
Syndromes et tableaux cliniques : 39min
Dépistages : 51min
Questions : 57min30
Prise en charge : 1h11
Questions finales : 1h39

Ce webinaire est dans la continuité des projets d’un groupe de travail au sein du réseau qui s’est donné pour but d’améliorer la prise en charge des troubles cognitifs liés à l’alcool.

Le mésusage de l’alcool peut entraîner des troubles cognitifs qui interfèrent avec les soins en addictologie. De nombreux acteurs de santé sont impliqués dans le parcours de patients atteints de troubles cognitifs liés à l’alcool, quel que soit le stade présenté par les usagers. C’est pour mieux repérer, essayer de prendre en charge au plus tôt et associer nos efforts que le RAMIP a organisé ce webinaire.

L’intervention du Dr QUESTEL, médecin addictologue à Fernand Widal et animateur du réseau RESALCOG fait le point sur l’épidémiologie et les différents syndromes associés venant compliquer le mésusage de l’alcool.
Il aborde le dépistage des TCLA et surtout expose le modèle de prise en charge rendu possible par l’existence du réseau (RESALCOG) pour la prise en charge de ces troubles.
Les idées fortes sont l’extrême fréquence de ces troubles puisque 57 % de TC avant 65 sont liés à l’alcool.

Lors de son intervention, le Dr Questel revient sur l’impact des sevrages non médicalisés sur les troubles cognitifs. Le dépistage est facilité par l’existence de tests validés et notamment le MOCA dont le passage nécessite un court apprentissage. (Lien 1 / Lien 2 )
Enfin, le modèle de prise en charge de RESALCOG devrait pouvoir être décliné dans les régions et c’est à l’amélioration de l’accompagnement de ces troubles que le groupe de travail du réseau Occitanie œuvre.

Nous vous souhaitons un bon visionnage et restons à votre disposition pour toute information complémentaire.

Contactez-nous à contact@2pao.fr !