Le CSAPA Clémence Isaure et le CAARUD Intermède développent un Programme Buprénorphine à Seuil très Adapté

Information Addiction : Programme Buprénorphine à Seuil très Adapté

CSAPA Clémence Isaure et CAARUD Intermède

Le Programme Méthadone à Seuil très Adapté, antenne du CSAPA Clémence Isaure adossé au CAARUD Intermède va progressivement permettre l’accès à la Buprénorphine avec l’objectif de développer un véritable Programme Buprénorphine à Seuil très Adapté. La première étape consistera en la possibilité d’un dépannage ou d’un relais temporaire de Buprénorphine en délivrance quotidienne pour des usagers déjà stabilisés par Buprénorphine qui se retrouvent en rupture de traitement.

L’objectif est d’accueillir et offrir une solution à ces personnes en rupture de Buprénorphine habituellement prescrite et dans l’impossibilité de s’en procurer autrement que de façon illégale.

Les raisons peuvent être multiples :
– Changement de ville récent et ordonnance récente (en cours de validité ou dont l’échéance date de moins de 3 jours) dans l’impossibilité de renouveler une prescription dans un délai raisonnable (ex : attente de RDV chez un médecin de ville ou un CSAPA)
– Consommation abusive ou perte du traitement mais possibilité d’attester d’une ordonnance en cours de validité
– Rupture de prise en charge par l’assurance maladie et impossibilité de se faire délivrer en ville (fin de droits à une couverture de base et/ou complémentaire)
– Professionnel prescripteur inaccessible temporairement pour le renouvellement (congés, pas de RDV dans un délai court) mais possibilité d’attester d’une ordonnance récente (dont l’échéance date de moins de 3 jours)

L’équipe présente au P.M.S.A. veillera à obtenir l’ensemble des informations nécessaires à une prise de décision rapide (auprès de la pharmacie, du médecin prescripteur, du centre de soins…) et
effectuera un test urinaire pour s’assurer de la continuité de prise du traitement afin d’assurer une délivrance dans les meilleures conditions de sécurité.

Dans le cas d’une rupture récente de délivrance continue et régulière (attestée par un appel à la pharmacie désignée sur l’ordonnance) et de la présence d’une ordonnance en cours de validité ou dont l’échéance date de moins de 3 jours, après éventuel accord du médecin prescripteur initial, la poursuite du traitement de substitution au dosage habituel sera possible.

Le programme proposera l’accès à 3 formes différentes de Buprénorphine Haut Dosage : Buprénorphine générique, SUBUTEX® et OROBUPRE®.

Dans tous les cas, la délivrance se fera de manière quotidienne et l’accueil est destiné à rester temporaire dans la cadre du dépannage. Une solution de relais devra être envisagée dans les meilleur délais afin que les usagers soient orientés vers les dispositifs de soins partenaires.

Aucune prescription ne sera réalisée au PMSA.

Cette offre ne concernera pas un cadrage de soins pour des usagers ne respectant pas le cadre habituel des soins au sein de la structure responsable du parcours. Les étapes suivantes ont pour objectif de proposer la Buprénorphine comme médicament et outil de réduction des risques et sera donc destinée à un plus grand nombre d’usagers.

Ce travail d’élaboration de ce futur programme s’est construit en équipe au cours de plusieurs réunions de travail depuis une année, de rencontres et d’échanges avec les partenaires locaux  (CSAPA, équipes éducatives, médecine de ville, pharmacies, 2PAO…), des échanges avec les autres programmes méthadone à seuil d’accès adapté (Paris, Marseille, Perpignan, Montpellier …) et d’échanges avec les usagers rencontrés au CAARUD.

 

Plus d’informations : www.clemence-isaure.org