Un nouveau service d’addictologie s’implante au CHU de Montpellier

Au CHU de Montpellier, un pôle d’excellence pour une meilleure prise en charge

Le CHU de Montpellier vient d’inaugurer son nouveau service d’addictologie, regroupant sur un seul site l’ensemble des expertises et des moyens nécessaires à une prise en charge optimale des patients souffrant d’addictions.

Ce nouveau service, avec une capacité de 32 lits, propose :

  • Des sevrages programmés : 15 lits dédiés aux sevrages de l’alcool, du tabac, des drogues et des jeux d’argent.
  • La gestion des complications somatiques des addictions : 17 lits pour les patients souffrant de complications liées à leur addiction, telles que des pathologies cardiaques, respiratoires ou hépatiques.
  • Deux hospitalisations de jour : pour une prise en charge intensive et ambulatoire des patients.
  • Un secteur de consultation : plus de 8 000 consultations par an pour tous types d’addictions, avec ou sans substances.
  • Une équipe de liaison et de soutien en addictologie : pour apporter une expertise en addictologie à l’ensemble des patients hospitalisés au CHU de Montpellier.
  • Un CSAPA (Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie) pour un suivi ambulatoire et des actions de prévention.
  • Une Unité de Traitement des Toxicodépendances (UTTD) : pour la prise en charge des patients souffrant de toxicomanie.

L’équipe médicale pluridisciplinaire du service est composée de médecins généralistes, de gastroentérologues, de psychiatres, d’addictologues, de psychologues, d’infirmiers, d’assistants sociaux et d’ergothérapeutes.

Un nouveau service d’addictologie s’implante au CHU de MontpellierUn enjeu majeur de santé publique

En France, on estime que plus de 5 millions de personnes souffrent d’une addiction. Les addictions ont un impact majeur sur la santé des patients, mais aussi sur leur vie sociale et professionnelle. Un pôle unique en Occitanie.

Des chiffres alarmants dans l’Hérault

Le département de l’Hérault est au-dessus de la moyenne nationale concernant les addictions.

  • Pour l’alcool : 12,6% des adultes consomment quotidiennement de l’alcool, 89% des jeunes ont déjà consommé de l’alcool et 18,7% ont une consommation excessive ponctuelle.
  • Pour le tabac: 30% des adultes héraultais fume contre 26,9% au niveau national.
  • Concernant les drogues, 70% des jeunes de moins de 17 ans ont déjà essayé le cannabis et 10% en consomment régulièrement.
  • La consommation des drogues de synthèse est 5 fois supérieure à la moyenne nationale.

Le service d’addictologie du CHU de Montpellier a pour objectif d’améliorer la prise en charge des patients souffrant d’addictions.

Lire l'intégralité de l'article sur le site infoccitanie.fr